Dys sur dys

La FACT
6—7 mars
4e—6e primaire

Scolaires

lun. 6/03 : 10h, 13h30
mar. 7/03 : 10h, 13h30

Pirlouit est dyspraxique.
Dyspraquoi ?
Dyspraxique !

La dyspraxie, c’est un peu comme une dyslexie de l’espace. Enfin pas vraiment. C’est un trouble qui fait qu’on a du mal à automatiser les gestes fins, comme écrire ou faire ses lacets… Ça te tombe dessus comme ça, TAC ! T.A.C. : trouble de l’acquisition de la coordination.

Pirlouit est donc dyspraxique. Accompagné d’une série de personnages inattendus et hors norme chacune et chacun à leur façon, tels l’Homme-Orchestre ou Fantômette, il nous raconte sa jeunesse et traverse ses souvenirs liés à la différence, aux échecs et aux joies.

Pour sa première mise en scène, François Gillerot s’empare d’un sujet personnel avec humour et en musique. Néons de couleurs et claviers animent la scène où se dévoile, sans filtre et pleine d’espoir, une vie unique, ni comme la tienne ni comme la mienne, mais qui résonne avec nos propres différences.

Avec Lucile Charnier, Gaspard Dadelsen et Clément Goethals. De François Gillerot et Arthur Oudar. Mise en scène : François Gillerot. Scénographie : Marie Menzaghi. Costumes : Marine Vanhaesendonk. Lumière : Amélie Géhin. Son : Luc Bersier, Gaspard Dadelsen et Benoit Guilbert. Régie : Benoit Guilbert.

 

Crédit(s) image(s): Llywelyn Nys
◄ Retour à la page programme