Le ciel cousu

Ariane Buhbinder

Scolaires (4e, 5e et 6e prim.)

je réserve

Tante Mi croit qu’il vaut mieux oublier. Mais Lucie se pose des tas de questions et invoque les cieux. Qui pourrait lui ramener les parents qu’elle n’a plus ?
En attendant, elle demande à Tante Mi de lui raconter l’histoire. Alors Tante Mi raconte…
Un pays dévasté par la guerre. Où le jour se méfiait de la nuit et la nuit se méfiait du jour. Où les hommes se tuaient entre eux et les enfants n’y comprenaient rien.
Mais Lucie s’endort avant la fin et les questions demeurent : d’où je viens ? Qui sont mes parents ? Et comment rassembler les morceaux d’un ciel déchiré ?

Fortuna

Ariane Buhbinder

Scolaires (4e, 5e et 6e prim.)

je réserve

Dans la vie de Margo, tout est parti en fumée : son papa, sa maison et son insouciance d’enfant…
Recasée dans un logement de fortune en haut d’une tour à appartements, Margo doit maintenant faire les courses pour sa mère qui ne sait plus marcher, faire preuve de courage et montrer qu’elle est une grande fille. Pourtant Margo n’est pas si grande que ça, et lorsque sa mère l’envoie en bas chercher le courrier et des cigarettes, elle ignore tout des dangers auxquels elle sera confrontée, sans parler de cette sans-cœur de concierge qui est toujours là où on ne s’attend pas…

Mini ver

Ariane Buhbinder

Scolaires (3e mat et 1ère prim.)

je réserve

Les tribulations d’un petit ver de terre qui n’a personne avec qui jouer. Son papa, sa maman, son frère : ils sont tous trop occupés à labourer la terre.
Il me faudrait un ami, se dit-il. Mais où est-ce qu’on en trouve et comment on fait ? Il prend son courage à deux mains, même si les vers de terre n’en ont pas, et s’en va voir plus loin. Mais dans le jardin, il y a les belettes, les oiseaux, sans compter ceux qui coupent les vers de terre en morceaux.
Au fait, un véritable ami, tu sais ce que c’est, toi ?

Qui c’est lui?

Luc Dumont

Scolaires (4e, 5e et 6e prim.)

je réserve

Nelle et Camille passent leur temps libre dans le quartier dans les limites autorisées par leurs parents. Camille s’en satisfait mais Nelle a du mal à s’amuser. Trop calme, trop vide et trop fermé.
Nelle veut sortir de sa cage, voir plus loin, juste un peu. Tiens, là-bas, par exemple. Qui c’est lui qui habite cette maison isolée en contrebas ? Et là encore, qui c’est lui qui s’enfuit les yeux pleins de peur ?
Ou comment Nelle et Camille vont découvrir que la curiosité n’est pas un vilain défaut.

Robin et Marion

Etienne Lepage

Scolaires (5e et 6e sec.)

je réserve

Un univers bucolique, lointain et sombre. Tandis que les adultes dorment, les jeunes se retrouvent dans la forêt, près des champs de blé, et se pourchassent comme des bêtes. Amour, vengeance, confusion. Voyage au bout d’une nuit où les désirs millénaires s’emparent des corps, les transcendent et les brisent.

Les héros

Régis Duqué

Scolaires (5e et 6e sec.)

je réserve

« Nous sommes des superhéros. Sans peur et sans reproche. » Parfois, pour lutter contre ce qui nous effraie, il suffit de se persuader qu’on n’a peur de rien. C’est l’expérience que tente un groupe de jeunes. Mais la peur va de pair avec d’autres sentiments, des sensations que les superhéros n’éprouvent plus…

L’étrange intérieur

Florence Klein

Scolaires (4e, 5e et 6e prim.)

je réserve

C’est l’histoire d’un enfant qui est né transparent. Pour le mieux voir, pour le voir mieux, sa maman lui mit des moustaches. Mais ce n’était plus un enfant, l’enfant transparent, avec les moustaches. C’était un chat. Un chat de Charleroi.
Durant 5 jours, Florence s’installe en classe avec le dernier texte qu’elle a écrit. Elle invite les enfants à lui donner une forme personnelle : «  À travers cet atelier, je propose aux enfants de partager la démarche de création qui entoure mon nouveau spectacle : L’étrange intérieur.
Tout en partageant mon univers singulier, j’irai à la rencontre de celui des enfants. Au départ de la lecture du texte, je leur propose de se mettre en mouvement, de dessiner, d’écrire pour trouver les corps des personnages, inventer des situations, imaginer les décors, les costumes ou rêver les musiques.  »